ICONOFOOD


Un blog sur la nourriture et l'aventure

Au Wasabi, petite leçon de dégustation

Todd Borka pour Iconofood

Todd Borka pour Iconofood

 

C’est la deuxième fois que je me rends au Wasabi. J’écume les adresses lyonnaises en ce moment, pour n’avoir aucun regret et surtout dire au-revoir aux amis. La veille, je me régalais au Takeyama. J’aime que l’on m’apporte une soupe Miso sans cuillère.
Le Wasabi propose sushi, bento, sukiyaki, umi et sert la soupe Miso sans cuillère. D’après moi, la qualité et la tradition font de cette adresse le meilleur japonais de la ville. Nous prenons en apéritif un Sake Tonic. La dernière fois nous en avions bu quatre chacun pour ensuite rouler sur nous même comme des lampions nippons agités par le vent.
Nous prenons deux menus Ebi. Le service est fait en trois étapes. La salade, puis les maki et California rolls, puis la soupe Miso qui accompagne sushi et sashimi. A l’arrivée de ce deuxième plateau, la serveuse propose dans un français approximatif des plus adorables, de m’apprendre à déguster les sushi. Amusée, j’accepte. Quelle ne fut pas ma surprise quand je compris soudain que je m’y prenais tout simplement comme une cruche. J’avais plus ou moins déjà compris que le riz ne se trempe pas dans le soja. De ce fait, je m’appliquais toujours à retourner mon sushi pour ne baigner dans l’épaisse sauce que le dessus de la pièce. Mais la technique que l’on m’apprend ce soir-là m’enchante littéralement. La serveuse, que j’ai mentalement nommée Michiko, munit de mes baguettes commence sa leçon.

Todd Borka pour Iconofood

Incorporez avant toute chose une touche de wasabi à votre sauce soja puis, pour déguster votre sushi, soulevez la tranche de poisson afin de la séparer de son socle de riz. Trempez cette tranche dans la sauce et reposez-la sur le riz. Saisissez ensuite l’ensemble avec les baguettes, faites pivoter la pièce afin de déposer le poisson directement sur votre langue. La serveuse a vraiment posé le sushi sur ma langue, elle m’a donnée la bécquée. J’étais ébahie et ravie.
Je sais que beaucoup de japonais mangent le sushi directement avec les doigts, sans soulever ainsi la tranche de poisson, juste en prenant soin de ne pas imbiber le riz de sauce soja. Je ne sais pas d’où mon enseignante tenait sa technique mais je la trouvais charmante. J’ai remercié mon professeur très poliment et nous nous sommes appliqués tout le repas à suivre ses conseils. Plus jamais je ne mangerai de sushi sans penser à Michiko. Je suis le petit scarabée de Michiko.

Le site de Todd

One thought on “Au Wasabi, petite leçon de dégustation

lire Iconofood est toujours délicieux pour moi, le sushi, je ne sais pas :))

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :